Entreprise de couverture Marolles en brie (94) Notre métier, notre passion...
 Entreprise de couverture Marolles en brie (94)                                                                     Notre métier, notre passion...

LEXIQUE DE CHARPENTE

  A -

 

Abouts

Extrémités d’une pièce de bois.

Aboutage
Assemblage, par enture, de deux pièces de bois dans le sens du fil.

Avivé
Pièce de bois de section carrée ou rectangulaire dont les défauts sont éliminés

Appui de fenêtre
Pièce horizontale qui ferme la partie inférieure d’une baie.

Arbalétrier
Pièce inclinée d’une ferme de charpente qui reçoit les pannes et constitue l’un des deux côtés du triangle dont l’entrait est la base.

Arêtier
Ligne saillante formée par la rencontre de deux  pans de couverture.

Assemblage à mi-bois
Assemblage de deux pièces entaillées sur la moitié de leur épaisseur.

Aubier
Couches de bois située juste sous l’écorce d’un tronc d’arbre. Constitue la partie du bois la plus jeune et la plus tendre.

Auvent
Petite toiture de protection en saillie sur un mur, placée au-dessus d’une porte ou d’une fenêtre.

 

  B -

 

Bandeau
Planche fixée au bout des chevrons pour finir l’ouvrage et fixer le chéneau (aussi appelé planche de rive).

Bastaing
Avivé dont le rapport des côtés est compris entre 2 et 3, de sections courantes 50 x 150mm, 63 x 160mm ou 63 x 165mm, 63 x 175 ou 63 x 180mm.

Bavette
Bande de métal recouvrant les bandeaux, les arêtes de toit ou en façade supérieure pour rejeter les eaux en les éloignant de la façade.

 

Blochet
Pièce de bois horizontale de renfort reliant un arbalétrier à une jambe de force.

   C -

 

Chant : voir Rive


Chéneau
Canal métallique posé à la bordure du toit pour recueillir l’eau de pluie et la déverser dans la descente d'évacuation des eaux pluviales.

 

Chevêtre
Pièce reliant deux solives pour ménager une ouverture (ou trémie) dans un plancher.

Cheville
Tige de bois cylindrique ou conique servant à fixer des assemblage.

Chevron
Pièce de bois posée dans le sens de la pente du toit, utilisée essentiellement pour supporter la couverture sur une charpente, s’appuyant sur les pannes et la sablière. Sa section est carrée, ou sensiblement carrée, de côté compris entre 40 et 125mm.

Classe de risques des bois
Il existe 5 classes de risques pour le bois, qu'il soit naturel ou traité.
La classe 1 correspond à une utilisation en intérieur exclusivement,
les classes 2, 3 ou 4 peuvent être utilisés selon leur emploi, en charpente,
et la classe 5 correspond à une utilisation en contact avec l'eau de mer.

Colombage
Système de charpente de mur à pans de bois dont les vides sont garnis de maçonnerie légère.
Le colombage fut en vogue en France et dans toute l’Europe entre le XIe siècle et le XVIIIe siècle.

Comble
Espace intérieur compris entre le plancher haut et la toiture.

Contrefiche
Pièce de bois oblique d’une ferme en appui sur le poinçon, qui soutient et renforce l’arbalétrier.

Contreventement
Pièce oblique de consolidation empêchant toute déformation d’une ossature, grâce à la formation de triangles, indéformables. Voir notre article sur les systèmes de contreventement en bois.

Corbeau
Support scellé dans un mur et formant une saillie, destiné à supporter une autre pièce ( balcon, poutre, etc.…).

Coyau
Petite pièce de bois en sifflet rapportée au bas d’un chevron pour le prolonger et adoucir la pente en partie basse

Croix de Saint-André
Structure composée de deux pièces obliques formant un « X » , elle a une fonction de contreventement.

  E -

 

Echantignole
Cale de bois fixée sous un chevron pour empêcher toute rotation d’une panne, ou sur un arbalétrier pour supporter les pannes.

Echarpe
Pièce de bois en diagonale fixée sur des montants ou des poteaux servant de contreventement.

Embrèvement
Assemblage traditionnel de deux pièces de bois taillées en oblique. Il permet par exemple de renforcer un assemblage à tenon et mortaise.

Empanon ou Empannon
Chevrons de différentes longueurs fixés en bout aux arêtiers. Les empanons relient l’arêtier aux sablières, ou relient la noue au faîtage.

Entrait
Pièce horizontale d’une ferme sur laquelle sont assemblés les pieds des deux arbalétriers. L’entrait s’oppose à l’écartement des arbalétriers, et agit donc en traction.

Entrait retroussé ou faux-entrait
Entrait placé plus haut que les pieds des arbalétriers, pour libérer de l’espace sous les combles.

Entretoise
Pièce de bois ou de métal servant maintenir un écartement constant entre deux autres pièces. Voir Etrésillon

Enture
Assemblage de deux pièces de bois bout à bout, utilisé pour rallonger un élément.

Etrésillon
Pièce de bois en compression placée entre deux montants, pour en maintenir l’écartement, et en augmenter la solidité et la résistance.

  F -

 

Faîtage
Ligne de rencontre de deux versants au sommet d’une toiture inclinée.
C'est aussi le nom de la poutre formant l’arête au sommet d’un toit en pente et sur laquelle s’appuient les chevrons.

Ferme
Assemblage triangulé de pièces de bois (arbalétriers et entrait, éventuellement poinçon) formant l’ossature de la charpente.
Les fermes supportent les pannes et la couverture d’un bâtiment.

Fermettes
Fermes intermédiaires de section plus petite (36 cm), espacées de 60 cm en général.

Fermettes industrielles
Fermettes fabriquées en atelier et livrées prêtes à être posées sur le chantier. Les assemblages entre les bois des fermettes sont réalisés par pressage de connecteurs métalliques.

  J -

 

Jambe de force
Dans une ferme, pièce reliant en oblique l’arbalétrier au poteau ou au mur de soutien afin de réduire sa portée.

  L -

 

Lambourde
Pièce horizontale située le long d’une poutre et supportant l’extrémité des solives de plancher.
Egalement, pièce horizontale supportant le parquet.

Lien ou Contrefiche
Pièce de bois placée obliquement et qui réunit 2 autres pièces, l’une verticale l’autre horizontale.

Liteau
Avivé d'épaisseur inférieure à 40mm et de largeur inférieure à 50mm, utilisé pour la pose des tuiles et des ardoises.

Linteau
Pièce horizontale qui ferme la partie supérieure d’une baie et qui transmet les charges verticales qu’elle supporte aux montants contigus.

Lisse d’assise
Pièce ancrée dans la partie supérieure du mur de fondation et sur laquelle s’appuient les solives de plancher et les solives de rive.

Lisse basse
Première pièce de bois posée sur la maçonnerie

  M -

 

Madrier
Avivé dont le rapport des côtés est compris entre 2 et 3, de sections courantes 70 x 175mm, 75 x 200mm, 75 x 225 ou 80 x 230mm, 100 x 225mm.

Mi-bois : voir Assemblage à mi-bois

Moise
Assemblage de deux pièces de bois jumelles qui enserrent et renforcent une autre pièce, permettant d’éviter de réaliser un assemblage.

Montant
Pièce verticale d’une charpente.

Mortaise
Cavité pratiquée dans une pièce de bois pour recevoir le tenon d’une autre pièce, permettant l’assemblage des deux éléments. On nomme ce mode d’assemblage « à tenon et mortaise».

  N -

 

Noue
Ligne de rencontre de deux versants d’une toiture inclinée formant un angle rentrant.

  O -

 

Ossature de pignon
Ossature transversale située à l’extrémité d’un bâtiment.

  P -

 

Panne
Pièce horizontale d’un charpente portant sur les arbalétriers et supportant les chevrons.

Panne faîtière ou faîtage
Panne soutenant l’extrémité supérieure des chevrons au sommet du toit.

Panne sablière : voir Sablière

Pignon
Partie supérieure triangulaire de la façade d’un bâtiment, parallèle aux fermes, qui porte les pannes et surmonte le mur de refend.

Planche de rive : voir Bandeau


Poinçon
Poteau central d’une ferme, qui va du faîtage jusqu’à l’entrait. Il est souvent chantournés à des fins décoratives.


Poteau
Pièce maîtresse verticale.

Poteau d'angle
Poteau de forte section situé à l’angle d’une charpente.

Poutre
Pièce horizontale de forte section qui transmet sur les appuis les charges verticales qu’elle supporte. Sa section est carrée, ou sensiblement carrée, de côté généralement supérieur à 120mm.

Préservation
Action visant à protéger un bois des altérations biologiques par l'application d'un ou de plusieurs procédés adaptés. Voir Classe de traitement

Protection
Action visant à protéger un bois des altérations climatiques par l'application d'un ou de plusieurs procédés adaptés.

  Q -

 

Queue d’aronde
Assemblage de deux pièces de bois dont les extrémités sont taillées en queue d’hirondelle, l’une en saillie, l’autre en retrait, et s’emboîtant exactement l’une dans l’autre.

  R -

 

Rive
Bord latéral d’une toiture.

Rive ou Chant
Dans une section de bois, désigne le côté le plus étroit.

  S -

 

Sablage
Décapage par jet de sable.

Sablière ou Panne sablière
La sablière haute est la dernière panne, en bas de la ligne de pente. Elle porte les chevrons, et parfois les fermes elles-mêmes.

Solage
Muret en béton armé d'environ 70 cm de hauteur depuis les fondations, sur lequel on vient poser la charpente bois. Permet de dégager la charpente du sol et de l'humidité.

Solives
Pièces horizontales soutenant le plancher de l’étage.

Solives de plafond
Pièces horizontales sur lesquelles on pose le revêtement du plafond, ou faux-plafond. Dans un toit en pente, elles se fixent généralement aux chevrons.

  T -

 

Tenon et mortaise
Assemblage traditionnel de deux pièces de bois dans lequel la partie mâle saillante(tenon) à vient s’emboîter dans la partie femelle creuse (mortaise) de l’autre pièce.

Tire-fonds
Grosse vis.
Utilisée notamment pour fixer une couverture tôle sur une charpente bois.

Trait de Jupiter
Assemblage de deux pièces de bois bout à bout, dont l'enture a une forme en éclair appelée trait de Jupiter, verrouillé par une cheville insérée en force.

Travée
Espace séparant deux ossatures transversales.
Espace compris entre deux fermes.

Comment nous joindre

TCAZ
50, avenue de Grosbois    

94440 Marolles en Brie

 

TCAZ
33, rue Molière

94370 Sucy en brie


Tél :  01.49.82.41.31

Fax:   01.49.82.54.41

Mail: contact@tcaz.fr

Nos horaires d'ouverture de bureau

Lundi - Vendredi09:00 - 12:00
13:00 - 19:00

CERTIFICATION QUALIBAT:  3193-3101-3122-3142-3152-7122.

Certificat N° E44876
Certificat N° E44879

Nous sommes qualifiés pour vous conseiller et trouver la meilleure solution pour isoler votre logement et faire des économies d'énergie.

 

Garantie Décennale et résponsabilité civil

Version imprimableVersion imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© 2015 - tcaz - Tous droits réservés.